Dark Light

4 conseils simples pour réduire ses dépenses mensuelles

Quand les fins de mois sont difficiles, il est malheureusement courant de se retrouver dans le rouge financièrement (sans trop comprendre pourquoi). Pourtant, avec un peu d’organisation et quelques astuces faciles à mettre en place, on peut tenter de reprendre le contrôle de ses finances !

Voici nos 4 conseils essentiels pour réduire facilement ses dépenses chaque mois, dire adieu au découvert et commencer à mettre des sous de côté régulièrement.

1. Checker ses charges fixes

Les charges fixes correspondent aux dépenses obligatoires qui reviennent à échéances régulières et qui sont généralement issues d’un contrat (loyer, factures d’eau, d’électricité…). Pour ce type de dépenses là, on n’a pas vraiment le choix : il faut payer !

Heureusement, il est possible d’optimiser le montant de ces charges fixes de différentes manières…

Concernant le loyer, il est par exemple envisageable de renégocier son montant auprès du propriétaire : les prix de l’immobilier variant tout le temps, il est tout à fait possible que le loyer d’un logement qu’on habite depuis plusieurs années soit surévalué.

Privilégier la colocation est aussi un excellent moyen de diminuer ses charges fixes (qui sont alors réparties équitablement entre tous les colocataires), et en plus c’est plus convivial !

Pour ce qui est des factures, commencer par toutes les mensualiser et par les synchroniser de manière à les recevoir systématiquement à la même date (il faut en faire la demande auprès des différents fournisseurs) permet avant tout d’éviter toute mauvaise surprise.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à comparer le montant de ses factures aux prix pratiqués chez la concurrence et, s’il existe moins cher ailleurs, à changer carrément de fournisseur !

Bon à savoir : Pour réduire ses dépenses énergétiques mensuelles, on peut également penser à limiter le chauffage en hiver (maintenir une température de 18 °C, et mettre un hoodie bien chaud !) et la climatisation en été (pas moins de 27 °C), laver les vêtements à basse température, utiliser des ampoules à faible consommation énergétique, ou encore débrancher tous les appareils électriques pendant la nuit.

2. Gérer ses dépenses courantes

Les dépenses courantes correspondent aux dépenses quotidiennes et hebdomadaires. Même si certaines sont indispensables (comme les dépenses alimentaires), on a plus de pouvoir sur leur fréquence et sur les montants que dans le cas des charges fixes !

Concernant les courses alimentaires, plusieurs astuces peuvent permettre de réduire ses dépenses :

  • faire toujours une liste avant d’aller faire ses courses (et s’en tenir à cette liste malgré les tentations !) ;
  • acheter des produits locaux et de saison (quand on achète des bananes en décembre, on ne paye pas seulement la banane, mais aussi des frais de transport et de douanes) ;
  • cuisiner soi-même ses repas (cela revient bien moins cher à la fin du mois que de commander ou d’acheter des plats préparés, et c’est généralement meilleur pour la santé !).

Bon à savoir : En ce qui concerne les achats conséquents importants (TV, smartphone, meuble…), mieux vaut se tourner vers le marché de l’occasion et du reconditionné !

3. Traquer ses dépenses superflues

En ce qui concerne les dépenses superflues, c’est évidemment là qu’on peut avoir un énorme impact à la fin du mois ! Une très bonne astuce de base consiste là encore à lister (sincèrement) toutes ces dépenses en se demandant lesquelles sont vraiment utiles.

Un abonnement à la salle pour ne s’entraîner finalement qu’une fois par mois ? Une énième paire de sneakers ou palette de make-up ? Un troisième service de streaming en plus de Netflix et Disney+ ? Des commandes Uber Eats par dizaines et plusieurs comptes de paris sportifs pour une seule personne ? À la fin du mois, la note peut vite être salée !

Attention : Il n’est absolument pas question de ne plus rien s’offrir en dehors des choses vitales, de refuser tous les restos qu’on vous propose et de devenir moine tibétain, mais plutôt de se fixer des limites raisonnables afin de réduire ses dépenses mensuelles facilement.

Ne pas hésiter, non plus, à utiliser son statut étudiant pour obtenir des réductions un peu partout, ou encore à faire son shopping en période de soldes ou sur des sites de seconde main (Vinted, leboncoin…) qui proposent souvent des articles neufs ou presque, et à moindre coût financier et écologique !

4. Optimiser son utilisation des transports

Avoir une voiture implique, mine de rien, pas mal de dépenses (assurance, carburant, entretien, et parfois même des petites contraventions…), l’idéal est donc tout simplement de s’en passer, dans la mesure du possible.

Si la voiture s’avère indispensable, s’assurer surtout que la pression des pneus est toujours bonne et essayer d’avoir une conduite économique (l’inverse d’une conduite sportive en gros) permet déjà d’assurer certaines économies à la fin du mois !

Mais pour réduire ses dépenses de transport mensuelles encore davantage, mieux vaut bien sûr privilégier les transports en commun et le covoiturage !

Voilà, avec ces 4 conseils essentiels, vous êtes désormais bien armé pour réduire significativement vos dépenses mensuelles, reprendre le contrôle de vos finances personnelles, et commencer à épargner petit à petit afin de financer vos projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet :