Dark Light

5 astuces pour optimiser son budget alimentaire

En 2020, la dépense alimentaire représente 15,1% de la consommation finale des ménages (dernier chiffre publié par l’Insee, le 28 mai 2021). L’alimentation représente donc un poids financier non négligeable dans le quotidien des Français. Produire soi-même, chasser les promotions, acheter sur internet… Nous vous présentons 5 astuces efficaces pour optimiser au mieux votre budget et réduire vos dépenses alimentaires !

Qu’est-ce que le budget alimentaire ?

Au niveau purement comptable, un budget est l’état des recettes et des dépenses. Appliqué à l’alimentation, il représente l’argent dépensé pour se nourrir. De nombreux paramètres entrent en compte pour l’évaluer : le nombre de bouches à nourrir, l’âge, le nombre de repas pris à la maison, et les revenus du foyer. En moyenne, en 2018, l’Insee a établi le montant des dépenses liées à la nourriture à 290 euros par mois pour une personne.

Pour mieux optimiser son budget alimentaire, il est important de connaître la part de ses revenus allouée à l’alimentation, et d’appliquer les 5 astuces qu’on vous présente ci-dessous !

#1 Miser sur l’autoconsommation pour optimiser son budget alimentaire

En 2017, un ménage sur cinq a consommé des aliments de sa propre production ou de celle provenant d’un autre ménage, qu’il s’agisse de produits du jardin, de la basse-cour, de la cueillette, de la chasse ou de conserves préparées à partir de ces produits (dernier chiffre publié par l’Insee, le 19 mai 2021)

L’autoconsommation représente 5% du budget d’alimentation des foyers français. Elle permet de réaliser de belles économies, et pour ne rien gâcher, pouvoir manger des fruits et des légumes de son propre jardin, ça fait plaisir !

Plus vous autoconsommez, plus vous diminuez votre approvisionnement dans les supermarchés, donc votre facture alimentaire diminue. Et par ricochet, vous économisez également des frais de déplacement. 

Notre conseil : Pour une autoconsommation presque indolore financièrement, et une meilleure optimisation de votre budget alimentaire, vous pouvez demander à vos voisins, amis, famille de vous donner quelques graines pour démarrer votre potager. Et pourquoi ne pas pratiquer l’échange ? Si vous avez la chance d’avoir de beaux pommiers, vous pouvez par exemple faire de la compote de pommes et l’échanger contre le pain maison de votre voisin !

À lire aussi :

#2 Dépenser moins et consommer mieux

L’optimisation de votre budget alimentation peut passer par une prise de conscience vis-à-vis de votre consommation. Les industriels rivalisent d’imagination pour vous attirer et vous pousser à dépenser toujours plus. Si vous êtes du genre à vous ruer dans les rayons pour acheter le dernier paquet de gâteau de votre marque préférée, votre budget alimentaire doit régulièrement en prendre un coup. 

Et on vous comprend ! Mais voici tout de même quelques conseils très simples pour dépenser moins et consommer mieux :

  • Privilégier les produits locaux et de saison : inutile de s’obstiner à manger des tomates en plein hiver. Ce n’est pas leur saison. Vous en trouverez probablement quand même, importées et au prix fort. Pour améliorer vos finances, fuyez ce type d’achat. Les produits de saison sont souvent ceux proposés au meilleur prix. La vente directe auprès des producteurs représente la technique la plus économe.
  • Faire une liste de courses précise : vous êtes de corvée de courses, et vous avez une forte tendance à acheter tout ce qui vous tombe sous la main ? Pour limiter vos dépenses alimentaires, rédiger une liste de courses précise de ce dont vous avez besoin est la meilleure option. Et bien entendu, essayez de vous y tenir une fois arrivé au supermarché !
  • Préparer ses menus à l’avance : pour un budget courses maîtrisé, réfléchir en avance à ce que vous allez manger la semaine est assurément une très bonne façon de faire. Le menu va de pair avec la liste des courses. Un duo gagnant pour réduire son budget nourriture. 
  • Ne pas acheter de plats préparés : les plats tout prêts sont certes très pratiques lorsqu’on est pressé, mais niveau budget et diététique, c’est pas ouf. Pour diminuer et optimiser vos dépenses alimentaires, mieux vaut carrément les bannir de votre quotidien et prendre le temps de cuisiner vos plats. 

Notre conseil : Le batch cooking est une bonne formule si vous n’avez pas beaucoup de temps la semaine pour cuisiner. Cette méthode consiste à préparer d’un seul coup tous les plats qui seront mangés la semaine.

#3 Faire ses courses sur internet pour moins dépenser

Vous vous connaissez mieux que quiconque, et parfois il est bien difficile d’aller contre sa nature. Si vous êtes du genre panier percé, inutile de vous frotter à l’épreuve du supermarché. Vous en sortirez avec une facture plutôt salée, comparée au budget que vous vous étiez fixé. 

L’astuce pour optimiser son budget alimentaire ? Fuir les magasins d’alimentation. Et, faire ses courses sur internet pour moins consommer. Devant votre écran d’ordinateur, vous serez moins tenté de dépenser plus que vos besoins alimentaires. 

Carrefour, Leclerc, Auchan, Monoprix, Casino… Toutes les grandes enseignes livrent quasiment partout en France, directement à votre domicile ou en point relais. Vous avez également l’option du drive si vous possédez un véhicule.

#4 Chasser les promotions alimentaires

Comparer les prix, utiliser des bons de réductions, profiter d’un avantage fidélité si vous possédez une carte… sont autant de bons conseils à mettre en place pour optimiser son budget nourriture. 

De nombreux supermarchés mettent à la disposition des consommateurs des catalogues de produits. Vous y repérerez les promotions de la semaine et d’éventuelles ristournes à détacher.

Lire aussi : Produits 100% remboursés : les comprendre et les trouver facilement

#5 Télécharger une application pour économiser sur les courses

Vous avez besoin d’un accompagnement plus poussé pour vous aider à optimiser votre budget alimentaire ? De nombreuses applications gratuites peuvent vous y aider. 

Testées et approuvées, nous vous en proposons quatre :

  • Too Good to Go et Phenix : ces deux applis vous proposent des paniers d’invendus à petits prix. En plus d’alléger vos dépenses, vous œuvrez contre le gaspillage alimentaire et évitez que vos commerçants de proximité ne jettent de la nourriture encore bonne à consommer. Mais attention de ne pas tomber dans les travers de l’excès et les pièges du marketing en ajoutant à votre panier des produits dont vous n’avez aucune utilité ! 
     
  • Yuka : cette appli vous permet de déchiffrer facilement des étiquettes alimentaires, en scannant le code-barres. Si directement elle ne vous permet pas de faire des économies visibles, elle a le mérite de vous dissuader d’acheter des produits nocifs pour votre santé. Et un produit remis en rayon est un produit non facturé à la caisse !
  • Shopmium : c’est l’appli qui révolutionne le principe des bons de réductions. Le principe est simple. Vous repérez les offres alimentaires qui vous intéressent sur l’appli, vous faites vos courses, puis vous encaissez vos gains après avoir scanné votre ticket de caisse sur l’appli. Mais attention aux offres alléchantes qui vous poussent à consommer plus que prévu…

Manger équilibré, consommer des produits sains tout en maîtrisant son budget cuisine, c’est possible. En plus de réaliser de belles économies, vous ferez un geste pour la planète en limitant le gaspillage alimentaire et l’importation de produits qui ne sont pas de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet :