Dark Light

Ni Avatar, ni Avengers : TOP des films les plus rentables de l’histoire

Quand on pense rentabilité et cinéma, on a directement en tête les plus gros blockbusters américains récents : les films Marvel, les Star Wars, Avatar… Et s’il s’agit bien des films ayant généré le plus de recettes au box-office mondial, la rentabilité d’un film ne concerne pas uniquement ce critère, mais aussi son budget initial. Allez, asseyez vous bien confortablement : on regarde ensemble le top des films les plus rentables de l’histoire du cinéma !

Les rois des recettes au box-office : les blockbusters américains récents

Sans surprise, lorsque l’on prend en compte le seul critère du nombre de places vendues, on retrouve très largement en tête du classement les productions américaines récentes disposant des plus gros budgets ! Très souvent ce sont les films produits par le géant Disney qui, non content d’avoir acquis les franchises Star Wars et Marvel, a battu tous les records du box-office mondial ces dernières années.

Entre autres causes de ces immenses succès : des films aux moyens techniques colossaux (mention spéciale pour les effets spéciaux), aux castings 5 étoiles, et qui surfent généralement sur des succès précédents (franchises recyclées, comic books…). Le cinéma américain étant également le plus largement diffusé dans le monde, le public touché est aussi le plus large, ce qui booste encore plus les recettes.

Avengers, Star Wars, Le Roi lion… Des films souvent présentés dans les médias comme les plus rentables de l’histoire du cinéma, or… C’est techniquement faux ! S’ils ont bien généré les plus grosses recettes de l’histoire, tous ces films ont aussi coûté extrêmement cher lors de leur production (environ 200 millions de dollars chacun), ce qui diminue largement leur rentabilité. Rentabilité qui correspond au ratio entre les recettes générées par un film et son budget total.

Un autre critère de poids que l’on prend rarement en compte : le merchandising. Les produits dérivés vendus suite à la sortie d’un film font parfois complètement exploser les bénéfices. Ce fut notamment le cas avec les films Cars et Toy Story 3 des studios Pixar, qui ont rapporté respectivement 8 et 10 milliards de dollars (oui oui) rien qu’avec leurs produits dérivés…

Quoiqu’il en soit, les films ayant généré le plus de recettes au box-office mondial début 2022 sont :

  1. Avatar (2009), de James Cameron, qui a coûté 237 000 000$ et rapporté 2 847 246 203$ ;
  2. Avengers : Endgame (2019), d’Anthony et Joe Russo, qui a coûté 356 000 000$ et rapporté 2 797 501 328$ ;
  3. Titanic (1997), de James Cameron, qui a coûté 200 000 000$ et rapporté 2 201 647 264$ ;
  4. Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015), de J. J. Abrams, qui a coûté 245 000 000$ et rapporté 2 069 521 700$ ;
  5. Avengers : Infinity War (2018), d’Anthony et Joe Russo, qui a coûté 316 000 000$ et rapporté 2 048 359 754$ ;
  6. Spider-Man : No Way Home (2021), de Jon Watts, qui a coûté 200 000 000$ et rapporté 1 691 965 255$ ;
  7. Jurassic World (2015), de Colin Trevorrow, qui a coûté 150 000 000$ et rapporté 1 670 516 444$ ;
  8. Le Roi lion (2019), de Jon Favreau, qui a coûté 260 000 000$ et rapporté 1 662 899 439$ ;
  9. Avengers (2012), de Joss Whedon, qui a coûté 220 000 000$ et rapporté 1 518 815 515$ ;
  10. Fast and Furious 7 (2015), de James Wan, qui a coûté 190 000 000$ et rapporté 1 515 341 399$.

Prenons en compte l’inflation, et quelques vieux films se démarquent

La liste précédente a un petit défaut : elle ne prend pas en compte le critère de l’inflation ! Pourtant, cette dernière est la cause principale de la hausse du prix des places de cinéma au cours de ces dernières décennies (parmi d’autres, telles que le perfectionnement de l’équipement des salles, la généralisation de la 3D…). 

C’est bien connu : quand nos parents allaient au cinéma, ils avaient leur place, leurs popcorns et leur boisson pour à peine quelques francs, quand il nous faut payer plus d’une vingtaine d’euros pour tout ça aujourd’hui !

L’inflation, on en a déjà parlé, est la hausse généralisée et durable des prix des biens et des services. C’est un phénomène persistant et en partie entretenu par les banques centrales afin de prévenir l’effet inverse (la déflation), bien plus dommageable pour l’économie. 

Quoiqu’il en soit, on comprend bien que si les recettes au box-office des films des années 1960 étaient largement moins importantes que celles des blockbusters actuels, c’est en partie parce que les places étaient alors moins chères !

Voyons quels films génèreraient le plus de recette avec les prix des places d’aujourd’hui :

  1. Autant en emporte le vent (1939), de Victor Fleming, qui rapporterait 3 728 000 000$ ;
  2. Avatar (2009), de James Cameron, qui rapporterait 3 273 000 000$ ;
  3. Titanic (1997), de James Cameron, qui rapporterait 3 099 000 000$ ;
  4. Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (1977), de George Lucas, qui rapporterait 3 061 000 000$ ;
  5. Avengers : Endgame (2019), d’Anthony et Joe Russo, qui rapporterait 2 797 800 564$ ;
  6. La Mélodie du bonheur (1965), de Robert Wise, qui rapporterait 2 564 000 000$ ;
  7. E.T., l’extra-terrestre (1982), de Steven Spielberg, qui rapporterait 2 503 000 000$ ;
  8. Les Dix Commandements (1956), de Cecil B. DeMille, qui rapporterait 2 370 000 000$ ;
  9. Le Docteur Jivago (1965), de David Lean, qui rapporterait 2 246 000 000$ ;
  10. Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015), de J. J. Abrams, qui rapporterait 2 215 000 000$.

Les films les plus rentables : petits budgets et énormes succès

Venons-en aux films qui sont « réellement » et techniquement les plus rentables de l’Histoire ! Comme précisé plus haut, le rendement d’un film se calcule de manière assez simple : Rentabilité = Recettes totales / Budget x 100. Les films les plus rentables sont donc ceux qui affichent le meilleur ratio entre leur budget de départ et les recettes qu’ils ont générées au box-office.

À ce petit jeu là, ce sont clairement les films d’horreur qui sortent du lot ! Et c’est bien logique : les plus grandes franchises horrifiques ont généralement commencé par un succès surprise, un petit film sans budget qui a fait se déplacer des millions de spectateurs en salles. Les niveaux de rentabilité atteints sont parfois absolument hallucinants : Le Projet Blair Witch et Paranormal Activity affichent respectivement des rendements de +414 300% et +1 289 000% ! Quand on sait que le rendement annuel moyen du bitcoin est de +230%, ça laisse songeur…

Voici donc les films les plus rentables de l’histoire du cinéma :

top-films-rentables

Finalement, dans le cinéma comme sur les marchés financiers, il y a les mastodontes chers à l’achat mais dont on est quasiment sûr qu’ils prendront de la valeur (un film Marvel ou une action Google), mais il y a aussi les petits projets anonymes que seuls quelques experts (ou quelques chanceux !) parviennent à repérer, qui ne coûtent presque rien, mais qui peuvent exploser et générer des plus-values colossales (Paranormal Activity ou – au hasard – le bitcoin !).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet :