Dark Light

Comment faire un crédit sans intérêt ?

Que ce soit pour s’acheter une voiture, faire des travaux de rénovation ou se fournir en mobilier et en équipement électroménager, trop de crédits proposent des taux d’intérêt élevés. Besoin d’un coup de pouce pour mener à bien un projet perso ou pour sortir de la zone rouge ? Voici où et comment trouver un prêt sans intérêt !

Qu’est-ce qu’un crédit sans intérêt ?

Crédit sans intérêt : définition

Par définition, un crédit sans intérêt (ou prêt gratuit) désigne un crédit dont les taux d’intérêt sont nuls. Autrement dit, vous n’avez rien d’autre à rembourser que la somme qu’on vous prête… ou presque ! Tout dépend du type de crédit que vous contractez.

Bon à savoir : Dans certains cas, des frais de dossier peuvent par exemple vous être imputés.

Le crédit sans intérêt présente donc un sacré intérêt, puisqu’il n’en a aucun ! Blague à part, cette disposition vous évite de vous endetter davantage. Exit le surendettement, exit les découverts bancaires. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

Malgré tout, les prêts sans intérêt sont rares. Et pour cause : c’est grâce aux intérêts qu’il est intéressant pour la banque (ou tout autre établissement spécialisé) de vous prêter de l’argent !

Crédit sans intérêt : pour qui ?

Selon votre situation personnelle, vous n’aurez pas accès aux mêmes solutions pour obtenir un crédit sans intérêt.

Il faut notamment tenir compte :

  • de votre situation professionnelle (salarié, indépendant, chômeur, retraité) ;
  • de votre situation familiale (marié, pacsé, célibataire, divorcé, nombre d’enfants à charge) ;
  • du projet que vous souhaitez financer.

Si un prêt gratuit peut en aider certains à simplement sortir de (ou éviter) la zone rouge, ce type de crédit peut aussi servir à financer un projet. Achat immobilier, travaux de rénovation, achat d’équipement électroménager, achat d’un véhicule… Les horizons sont divers et variés.

Lire aussi:

Les types de crédits sans intérêt

Prêt à taux zéro

Si vous avez un projet d’achat immobilier et souhaitez alléger un peu le poids de vos autres crédits, le Prêt immobilier à taux zéro (PTZ) est fait pour vous. L’idée de ce crédit est simple : accompagner les ménages à revenus modestes pour l’achat de leur première résidence principale.

Qui dit taux zéro, dit donc aucun intérêt à rembourser. Avec le PTZ, ni frais de dossier, ni frais d’expertise à payer ! Malheureusement, ce prêt sans intérêt est limité à un plafond maximum situé entre 100 000 et 253 000 €, mais surtout à 40% du capital total à investir pour votre bien immobilier (achats, travaux et frais de négociation compris).

Bon à savoir : Les travaux financés dans le nouveau logement représentent au moins 25% du coût total d’achat.

Pour être éligible au prêt à taux zéro, il faut :

  • avoir des ressources situées sous un certain seuil (selon votre zone géographique) ;
  • ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale depuis au moins 2 ans ;
  • avoir un salaire annuel maximum entre 24 000 et 86 400€.

Le nombre d’enfants à charge est aussi pris en compte, et d’autres prêts doivent compléter le PTZ, par exemple un prêt conventionné, un Prêt d’épargne logement (PEL) ou un prêt immobilier classique.

Ce prêt subventionné par l’État se rembourse sur une durée de 20 à 25 ans, et est proposé par de nombreuses banques et autres établissements prêteurs. Pour savoir si vous y êtes éligible, le mieux est de passer par le simulateur de PTZ proposé par le service public. Rien de tel pour se faire une idée du montant que vous pouvez attendre !

Éco-prêt à taux zéro

Une variation du PTZ, elle aussi à taux zéro : c’est l’éco-prêt. Ici, les conditions n’ont rien à voir avec vos ressources. Ce qui compte, c’est plutôt les caractéristiques du logement que vous souhaitez acquérir.

Pour être éligible, le logement doit :

  • être achevé depuis au moins 2 ans ;
  • être une résidence principale (la vôtre ou celle de votre locataire) ;
  • passer par un prestataire Reconnu garant de l’environnement (label RGE) pour les travaux effectués.

Plus faible que le PTZ, l’éco-PTZ peut permettre d’obtenir un montant allant de 7 000 à 30 000€ et concerne les travaux qui visent le bien immobilier, pour une durée de remboursement maximale de 15 ans.

Bon à savoir : Contrairement au PTZ, l’éco-PTZ n’a pas de différé de remboursement, qui vous permettrait de ne commencer à rembourser vos mensualités d’emprunt qu’après un certain délai (il est souvent utilisé lorsque le nouveau logement acheté n’est pas encore prêt, pour ne pas payer l’ancien loyer et les nouvelles mensualités de crédit en même temps)..! Autrement dit, même s’il renforce votre dossier de prêt, ce dernier ne peut pas constituer un apport pour votre crédit principal.

Petit mais bien pratique, l’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres crédits comme :

  • le PTZ ;
  • le dispositif de Certificats d’économie d’énergie (CEE) ;
  • les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) ;
  • les aides de MaPrimeRénov’ proposées par France Rénov’.

Prêt d’honneur

Parce qu’il y a plus accessible qu’un bien immobilier dans la vie, il existe bien sûr des prêts sans intérêts pour d’autres dépenses plus communes. C’est par exemple le cas de la Caisse d’allocations familiales (CAF), qui propose un prêt d’honneur.

Pour pouvoir y prétendre, deux conditions :

  • être un ménage à revenus modestes ;
  • être allocataire et avoir au moins un enfant à charge ;
  • faire face à un imprévu financier ponctuel.

Attention : Les critères varient selon votre département. Pensez à aller vérifier ces conditions à la CAF de votre zone géographique.

Bien souvent, c’est par rapport au Revenu de solidarité active (RSA) que vos revenus sont évalués et que tel ou tel financement peut vous être apporté. Pour connaître vos options, la première étape est de contacter la CAF.

Les montants du prêt d’honneur sont de :

  • 600€ maximum pour des travaux ;
  • 800€ maximum pour l’achat de mobilier ;
  • 1 250€ maximum pour l’achat d’un véhicule de fonction (crédit auto).

Si vous avez besoin d’une voiture pour vous rendre chaque jour au travail, le prêt d’honneur est le crédit idéal !

Achat en plusieurs fois sans frais

L’outsider de cette liste, le voici : le paiement en plusieurs fois sans frais. Pourquoi outsider ? Parce qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’un crédit sans intérêt. Et pour cause : il y a bien des intérêts à payer, mais c’est l’enseigne qui paye à votre place !

Lorsque vous faites l’achat d’une voiture, d’équipement électroménager ou toute autre dépense assez lourde, le magasin peut vous proposer de payer en plusieurs fois, sans frais. Si un tel compromis est possible, c’est parce que derrière se trouve un partenariat entre l’enseigne et la banque qui prête l’argent.

Attention : Des frais de dossier vous sont parfois imputés malgré tout.

Il n’empêche que pour le client, le paiement demeure échelonné en 2, 3, 5, 10 fois… Sans aucun intérêt à payer ! Dans ces cas-là, une carte de crédit renouvelable vous est souvent fournie : libre à vous de l’utiliser ou pas.

Prêt entre particuliers

Tout ça pour arriver à l’option la plus simple : le prêt entre particuliers. Aussi appelé crédit sans banque, cette solution consiste juste à vous faire prêter de l’argent par un proche. Évidemment (et à moins que votre ami soit un peu cupide sur les bords), ce type de prêt est dénué d’intérêts !

Pour autant, le prêteur est libre de demander une reconnaissance de dette en cas d’imprévu financier.

Ce contrat signé par les deux parties contient :

  • les noms et prénoms du prêteur et de l’emprunteur ;
  • le montant des fonds prêtés (en chiffres et en toutes lettres) ;
  • la durée de remboursement convenue ;
  • le taux d’intérêt (s’il y en avait un quand même…).

Attention : Si la somme prêtée dépasse 1 500€, on passe par un contrat de prêt à enregistrer au service des impôts.

Le prêt entre particuliers est souvent la solution choisie par les parents pour soutenir leur enfant durant ses études, ou pour démarrer sa vie active. C’est aussi une possibilité pour faire face aux coups durs de la vie et sortir d’un découvert bancaire qui s’éternise.

Pas très rentables pour les banques qui prêtent cet argent, les crédits sans intérêt sont aussi rares que précieux. Si vous avez juste besoin de petites sommes et galérez avec les microcrédits, pas de panique ! Il existe d’autres solutions pour obtenir de l’argent rapidement et sans crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet :