Dark Light

Tout comprendre sur la facilité de caisse

La facilité de caisse, aussi appelée tolérance exceptionnelle peut être une solution temporaire pour vous aider à éviter de payer des frais de découvert trop importants. Elle se présente sous forme d’autorisation exceptionnelle de crédit à durée indéterminée que votre conseiller bancaire peut vous octroyer. Néanmoins, son obtention dépend de votre relation avec votre banque ainsi que de votre santé financière.

Alors qu’est-ce que la facilité de caisse et en quoi est-elle différente du découvert bancaire ? On vous explique tout !

Définition: que veut dire la facilité de caisse ?

La facilité de caisse ou la tolérance exceptionnelle est un crédit utilisable sur une courte durée que vous octroie votre banque permettant ainsi d’être en débit et régler des paiements alors que vous n’avez pas la provision requise sur votre compte bancaire.
Si la tolérance exceptionnelle permet de faire face à des dépenses imprévues, elle doit absolument être autorisée et contractualisée par votre banque avant son utilisation.

À lire aussi:

Quand y recourir ?

Vous pouvez recourir à une facilité de caisse si vous faites face à un imprévu qui risque de vous mettre temporairement dans une situation de débit. Il est important d’être sûrs que vous allez rapidement recevoir une rentrée d’argent qui vous permettra de rembourser la tolérance exceptionnelle étant donné la nature courte de ce crédit qui ne dépasse pas les 15 jours.

Comment fonctionne la facilité de caisse ?

La facilité de caisse est un crédit à très court terme, accordé pour des périodes allant jusqu’à 15 jours, par tranche de 30 jours. Avant d’y avoir accès, un contrat est signé entre la banque et le titulaire du compte. Ce contrat fait mention de toutes les modalités selon le profil du client (durée, montant et taux d’intérêt).

La facilité de caisse automatique et la facilité de caisse négociée

La tolérance exceptionnelle peut être automatique si le montant n’est pas important. Mais dans la majorité des cas, elle est personnalisée et fait suite à une négociation avec le conseiller bancaire. C’est un crédit à très court terme dont les taux d’intérêt seront en moyenne entre 8% et 17% par an.

Moins vous aurez eu de problèmes avec votre banque dans le passé, comme par exemple des dépassements de découvert ou encore des incidents de paiement, plus de chances vous aurez d’obtenir la tolérance exceptionnelle et de négocier un meilleur taux d’intérêt !
Qu’elle soit automatique ou négociée, des frais de dossier peuvent être appliqués à l’obtention d’une facilité de caisse. Ces frais varient en moyenne entre 11 et 28 euros.

Est-il possible d’augmenter son montant ?

Tout dépend de votre banque et de votre chargé de compte. Donc si vous souhaitez augmenter le montant de votre facilité de caisse, il faudra contacter votre conseiller et négocier avec lui la modification du montant qui est l’une des modalités du contrat que vous avez signé avec la banque.

Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Avant d’opter pour une facilité de caisse, il faut avoir en tête les avantages et inconvénients de cette solution.

Avantages :

  • Elle va répondre à un besoin urgent d’argent
  • Elle est plus simple à mettre en place qu’un découvert
  • Elle est personnalisable selon votre besoin et profil

Inconvénients :

  • La banque peut vous la refuser.
  • La banque se réserve le droit de l’annuler à tout moment si elle le souhaite, sans justification (en respectant un préavis de 60 jours).
  • La durée maximale est de quelques jours uniquement par mois (maximum 15 jours).
  • La facilité de caisse coûte plus cher que le découvert. La banque fixe librement ses taux, dans la mesure où ceux-ci sont inférieurs ou égaux au taux d’usure applicable au moment de l’octroi. Néanmoins, le taux des intérêts est évolutif.

Quelle est la différence entre la facilité de caisse et le découvert bancaire ?

Le découvert et la facilité de caisse sont a priori très similaires, car les deux permettent d’avoir un compte fonctionnel même en situation de débit. Pourtant trois éléments essentiels les différencient :

  • Les modalités d’octroi : le découvert bancaire est négocié soit à l’ouverture du compte soit ultérieurement. La tolérance exceptionnelle est généralement demandée à la banque alors même que le compte est négatif et après apparition d’un besoin en argent pour faire face à un imprévu.
  • La durée : la facilité de caisse à une durée en moyenne de 15 jours et doit être remboursée sous 30 jours maximum. La durée du découvert est négociée selon vos rentrées d’argent et figurera sur une convention que vous signerez avec votre banque. Néanmoins cette durée ne pourra pas excéder 3 mois consécutifs sinon le découvert devra être revu en tant que crédit à la consommation.
  • La fréquence : le découvert bancaire pourra être reconduit si besoin. Pour la tolérance exceptionnelle, il s’agit d’un prêt ponctuel pour faire face à un imprévu. Si vous faites face de nouveau à une difficulté financière, il faut renégocier l’octroi d’une facilité de caisse avec votre conseiller.

Facilité de caisse et découvert non autorisé

Le découvert non autorisé a un coût exorbitant, quelle que soit votre banque. Entre frais de rejet, lettre d’information et taux d’intérêt, on peut vite atteindre une centaine d’euros. Aussi, dès que vous avez un imprévu financier, il est recommandé de contacter votre conseiller bancaire pour négocier avec lui l’octroi d’une tolérance exceptionnelle.

Comment demander et négocier une facilité de caisse ?

Pour obtenir une facilité de caisse, il faut envoyer une demande écrite à votre banque (un mail suffira) ou prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire si vous êtes dans une banque traditionnelle. Pour renforcer votre demande vous pouvez mentionner la raison du besoin ainsi que la date et le montant de votre prochaine rentrée d’argent. Votre banque après étude de votre dossier et de votre santé financière donnera son accord… ou pas !

Comment se rembourse une facilité de caisse ?

La facilité de caisse est remboursée avec votre prochaine rentrée d’argent. D’ailleurs, il s’agit d’un point clé lors de la demande auprès de votre banque. Effectivement, vous pouvez justifier la demande en argumentant que vous attendez prochainement une rentrée d’argent qui vous permettra de rembourser la facilité accordée par votre banque.

Que se passe-t-il si on dépasse la date de remboursement ?

Si vous dépassez la durée stipulée dans le contrat, les frais d’agios seront plus élevés. Les intérêts sont calculés sur le montant et le nombre de jours ou vous avez été en situation de débit.

Bien que plus rapide d’octroi qu’un découvert autorisé, la facilité de caisse est aussi plus coûteuse. Néanmoins en cas d’imprévu financier , elle peut vous éviter de tomber dans un découvert non autorisé qui risque de faire s’envoler le montant de vos frais bancaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sur le même sujet :